Quelle est la plat traditionnel sénégalais ?

Le Sénégal est un pays fascinant pour sa culture riche, mais aussi pour sa gastronomie savoureuse, basée sur le poisson et le riz. Aujourd’hui, on vous fait découvrir le plat emblématique et traditionnel du Sénégal : le « tiep bou dièn ».

Le thiéboudienne, un plat hautement apprécié par tous les Sénégalais

Le thiéboudienne est le plat traditionnel du Sénégal. Son origine vient des Wolofs qui sont une population originaire des villages du Sénégal. En langue Wolof, ce plat est appelé « ceebu jën », signifiant « riz au poisson ». L’origine historique de ce plat traditionnel date de l’époque coloniale, au XIXe siècle. Des ingrédients simples, mais appétissants. Ce plat a été popularisé puis amélioré dans toutes les villes du Sénégal afin d’obtenir le « tiep bou dièn » ou « ragoût de riz, poissons et légumes ». Il s’agit d’un mets composé de riz, de légumes et de poisson. Fondante et exquise en bouche, il se déguste au quotidien, durant les réunions familiales et les fêtes. Si tout le monde adore ce plat traditionnel, c’est surtout grâce à ses goûts sublimés par une cuisson parfaite, au dosage précis et unique. La popularité de ce mets traditionnel a même dépassé les frontières du pays. La recette du thiéboudienne est même reprise par certains cuisiniers célèbres en Europe et en Amérique.

Les variétés et ingrédients du thiéboudienne

Les ingrédients principaux sont le riz blanc, le poisson séché ou « guedj », les légumes dont la tomate, courgette, carottes, chou blanc, aubergine, oignons, poivrons, persil et ail. On peut aussi y trouver du piment et du manioc. Plusieurs variantes de ce plat existent, dont lequel les Sénégalais utilisent du riz rouge avec le poisson ; avec des sauces au tamarin ou feuilles vertes. Il existe aussi d’autres versions où le poisson est remplacé par le poulet (thiébou guinar), ou de la viande de bœuf (thiebouyappe). Il existe aussi une version appelée thiébou kéthiakh, utilisant du poisson braisé, salé et séché.

Comment bien cuisiner le tiep bou dièn ?

Les Sénégalais cuisinent le riz aux légumes et poissons dans une marmite. Tout d’abord, il faut laver les légumes, les éplucher et les trancher en gros morceaux. Nettoyez l’intérieur du poisson. Versez de l’huile dans la marmite et y faire frire les légumes, les oignons, et l’ail écrasé. La durée de cuisson à feu moyen est de cinq minutes, puis remuer les ingrédients à feu doux pendant dix minutes. Ensuite, ajoutez le poisson, le persil et piment. Cuire pendant vingt minutes en ajoutant un demi-verre d’eau.

Le tatouage au henné : d’où vient cette tradition ?
Le taxi brousse du Sénégal : un mode de transport original